Translate

07 novembre 2011

Ronde enivrante !



Pas un tango, une mélodie
Une danse qui me donne l’oubli
Qui, telle un nuage
M’enveloppe de pensées volages

Une danse qui  se glisse le long de mes cuisses
Et, comme la main d’un homme, m’envahisse
Qui  soulève mes seins
Comme le feraient des lèvres sur un  tétin

Une danse troublante, lascive
Qui m’entraîne et me poursuive
Bien au-delà du parquet ciré
Dans des contrées  ignorées

Une danse qui me fasse voyager
M’embarque sur un « encore jamais ! »
Une danse aux saveurs nouvelles
Enrobée de  multiples étincelles

Une danse au regard fiévreux
Qui rallume un à un  mes feux,
Dans un corps à corps indécent
Enserrant comme un sable mouvant

Une danse de l’oubli,
Qui me mène à mes envies
Entêtante et enivrante …
Une ronde étourdissante !

***
@chilina@


13 commentaires:

  1. Et bien dansez, faites la ronde et...le reste. Enivrez-vous.

    RépondreSupprimer
  2. Très heureux de découvrir le passage d'une si belle erre à travers les mots…

    En provenance d'une autre erre…

    RépondreSupprimer
  3. @ Alexandre - De musique, toujours !

    RépondreSupprimer
  4. @ Erredularge - Une erre où il fait bon flâner la musique des corps y est douce !
    Merci ;)

    RépondreSupprimer
  5. Moi qui déteste danser vous me donnez presque envie

    RépondreSupprimer
  6. @Kinky-Oh non, ne détestez pas, laissez vous entrainer ...Rien n'est plus sensuel, plus troublant qu'un corps à corps langoureux sur une musique qui vous prend aux tripes ...Comme des préliminaires toutes en retenues mais pourtant incendiaires ...Du pur bonheur !
    Je vous invite ? ;)

    RépondreSupprimer
  7. Oui, volontiers... mais il vous faudra être indulgente ;-)

    RépondreSupprimer
  8. @ Kindy - Je le serai ...Choisissez votre danse, Prenez ma main, entourez de votre bras ma taille, serrez moi juste ce qu'il faut et ...Laissez vous guider ...Dansons ! ;)

    RépondreSupprimer
  9. Quel beau pas de deux et quelles belles illustrations que vos mots sur ces images d'un réalisme et d'une sensualité pesante et preignante et que l'on trouve effectivement dans le tango mais aussi dans le flamenco à la différence que dans cette dernière danse, célébration de la femme de ses arabesques et de ces enlacements, l'homme ne touche pas la femme, tout est désir offrande provocation ensorcellement. Avez-vous aussi des mots sur le flamenco ?
    Bravo pour votre travail
    Ds

    RépondreSupprimer
  10. @Ds - Bonjour à vous et bienvenue sur ces pages et je suis ravie que vous vous y plaisiez ...Non, je n'ai jamais mis de mots sur le flamenco car je ne le danse pas mais ce que j'en ai vu exprime effectivement ce dont vous parlez ..Vos mots me font aussi pensé à la Sévillane que j'ai un peu dansée et qui m'avait aussi pris aux tripes mais pas assez pratiqué pour bien en parler mais qui est peut etre plus une parade d'amour qu'un affrontement ou offrande comme dans le flamenco ...J'écris ce que je vis et surtout ce que je vis intensément
    Je vous remercie pour vos mots qui me touchent beaucoup

    RépondreSupprimer
  11. bear grylls messer
    Here is my homepage :: bear grylls messer

    RépondreSupprimer

Quelques mots de vous me combleront ....